La coopération avec l’adulte

Octobre 2018 ….Une semaine encore bien compliquée, il nous est très difficile de récupérer la « coopération » avec l’adulte. Pour certains de mes copains, la coopération n’est pas un obstacle à leur évolution, ni leurs apprentissages, ils coopèrent dès le départ … sans opposition … Me concernant, la « coopération » était loin d’être une évidence, voire même un vrai obstacle … Quand nous avons rencontré Célia, c’est une des premières compétences (avec la propreté) que nous avons souhaité travailler … Plus d’une année de travail intensif pour obtenir une réelle coopération avec comme résultat travail à table, sans opposition … une coopération efficace… YES !!! Très heureux à la fin de ces vacances d’été … mission cahier de vacances réussit … Petit exemple : Maman ou Célia : « Lili, tu viens t’asseoir, on va travailler et après tu pourras retourner jouer … ». Lili venait, travaillait sur divers ateliers graphismes mathématiques, peinture etc et quand on disait : « tu as terminé, tu peux descendre … ». Elle descendait jouer le temps de préparer une nouvelle « salve » d’activités et on recommençait … et cela 3, voire 4 fois dans la matinée, sans aucune opposition… en toute collaboration … Nous avons pu ainsi apprendre à mettre les lettres du prénom LILI ROSE dans l’ordre, les épeler et les reconnaitre en contexte et hors contexte et commencer à apprendre les lettres de l’Alphabet. Compter, dénombrer et lire les chiffres et nombres jusqu’à 15 …, accéder à des notions de formes géométriques, du graphisme … Bref, toutes ces petites choses qui font évoluer vers des perspectives d’apprentissages plus importantes … Depuis que j’ai perdu confiance et développé des comportements problèmes, la coopération n’est plus là, hormis dans les lieux très spécifiques où le cadre est posé et immuable, tel que chez l’orthophoniste, la psychomotricienne ou bien encore au ranch du Vézenay pour l’équitation … Moi qui pouvait enfin rentrer dans un magasin et adopter des comportements convenables, me rendre dans des lieux inconnus et gérer mon stress … C’est le grand retour en arrière et je suis obligée de retravailler les bases … _ « Pairing » avec maman et papa, qui ne peuvent quasiment plus rien me demander, retour travail de base, avec pour chaque demande formulée, une ou deux « exigences coopératives »… _ On retravaille le « aide moi », le « laisse-moi », le « Non ! je ne veux pas » (à la place de gestes non appropriés et qu’il ne faut surtout pas laisser s’installer), _ On retravaille la « tempérance » … « Ok j’ai compris que tu ne voulais pas faire ceci » … « Mais on le fera dans 5 minutes ou 10 minutes … » Pfff que c’est difficile psychologiquement de repartir de si loin … Mais comme « d’hab » on ne se décourage pas … on ne lâche rien et on recommence … et comme m’a dit ce matin une belle blonde (MM qui se reconnaitra j’en suis certaine), et que j’ai croisée en emmenant ma cadette à l’école … Les étoiles brillent et … on s’y accroche … Y a plein de petites étoiles de réussites, rien que pour nous …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close